Etoile du malheur

La nuit est très jeune mais aussi très pale. La clarté de l’unique étoile au rendez-vous est à peine visible. Le vent glacial et morose apporte le deuil. Le deuil d’un amour en agonie depuis des jours. J’ai l’impression de revivre une scène tragique dans laquelle je m’incorpore au protagoniste. Sa douleur est mienne. Elle m’appartient plus qu’à lui. Je le vois qui pleure dans ma tête et je sens une rivière de larmes couler sur mes joues. Je l’entends crier et ma gorge se noue. Il cherche quelqu’un contre tout espoir de le trouver mais il ne perd pas patience. Il cour après lui au beau milieu de nulle part ; il se heurte contre une pierre et mes orteils rendent l’âme. Il s’allonge sur le sol sur le poids de la fatigue, moi je ne sens plus mes jambes.

L’étoile, devenue plus claire, me tire de ma rêverie. C’est la même qui était là le soir de notre dernier baiser. Tu m’avais dit, en la voyant : «C’est l’étoile de vérité. Embrassons-nous en sa présence afin qu’elle confirme notre amour».  Et bien elle n’a rien confirmé. Elle a tout détruit. Je la déteste comme je déteste la nuit. La nuit ressemble à une tombe et elle, la croix qui lui sert d’ornement. Maman me disait, quand j’étais petit, que certains anges rebelles, une fois chassés du paradis, ont élu pour demeure quelques étoiles parmi les plus luisantes afin que, depuis la haut, ils conduisent à la perdition les plus fervents serviteurs de notre Créateur. Ils savent que nous aimons admirer le Ciel et tout ce qu’il contient. Le meilleur moyen d’y parvenir est de semer la haine dans des cœurs qui s’aiment. Ces démons sont des ennemis des âmes qui s’unissent à la noble cause du salut en tissant des liens d’amour. Ils ont réussi à générer une faussé entre toi et moi. Mais je la réduirai en simple fissure. Je partirai à ta recherche et je trouverai un moyen de te récupérer. Je saurai de conserver et te protéger. S’il faut t’enfermer dans un cachaud contre tous regard et désirs érotiques qui ne soient pas miens, je t’offrirai mon cœur à nouveau; il sera ta douce prison. Tu y trouveras les fleurs que tu as plantées à chaque sourire que tu me faisais : des roses, des jasmins, des lavandes, lis blancs et des amarantes. Mes yeux seront des luminaires qui te serviront de sentinelle. Tu n’auras que ces deux-là. Car ils ne sont pas habités de mauvais désirs ni de démons. Ils ne sont pas brulés par les flammes de l’enfer. Ces reflets de mon âme sont embrasés pas les flammes de la douce passion et sont habités par l’amour qui me rend malade de toi.

Regarde comme elle grandit de plus en plus cette satanée étoile ! On dirait qu’elle lit dans mes pensées et qu’elle essaie de m’effrayer. Je n’ai pas peur de toi démon! Je te déteste tu entends ? Je te déteste. Tu as réduit ma vie avec Violette en cendre. Tu as alimenté de mauvaise idée ma belle déesse ; par ta jalousie, par ton orgueil, tu as réussi à la faire fuir loin de moi. Mais ne t’en fais pas, notre histoire renaîtra. Je saurai la retrouver. Je me prosternerai à ses pieds, je dissiperai toute fatigue qui habite son corps -à cause de ce pèlerinage qui lui a transporté hors de portée de ma tendresse- par des baisers d’ivresse. Je laverai ses pieds de mes larmes pour les purifier des souillures de cette longue marche. Et je la ramènerai en la tenant dans mes bras de peur qu’elle ne se heurte contre des pierres qui transportent ta malédiction. Elle m’aime encore je le sais. Elle a aussi besoin de moi. Nos êtres se réclament, malgré la distance. Nous te vaincrons au nom de cette flamme qui nous habite, étoile du malheur ! Tu ne croiseras plus nos chemins.

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s